Cookies

Pionnier dans la gestion ISR

Cette démarche a conduit le groupe Meeschaert à créer le premier fonds ISR français, en 1983, à la demande de l’un de ses clients

Ainsi, pionnier en matière de gestion ISR , il a participé au déploiement en France d’une finance plus durable. Meeschaert Amilton AM considère de ce fait l’investissement comme un moyen de financer et soutenir les entreprises les plus vertueuses, sur des thématiques porteuses mais aussi de les accompagner sur le long terme

Au-delà d’une simple analyse extra-financière, la société de gestion est reconnue pour son engagement auprès des entreprises et pour sa participation aux commissions de Place et aux groupes de travail spécialisés afin de faire évoluer les pratiques en matière d’ISR

Stratégie d'investissement

Meeschaert Amilton AM a développé une offre spécifique et a formalisé une méthodologie de sélection ISR des entreprises et des Etats, ainsi qu’une expertise dans la mesure des empreintes environnementales et sociales des portefeuilles

Méthodologies ISR
structurantes

Dialogue et engagement
auprès des entreprises

Accompagnement
de la transition durable

Mesure d’impact
innovante

Investisseur responsable

Une démarche qui repose sur deux volets

Expertise

L’expertise de sélection des entreprises responsables basée sur les critères ESG permet d’analyser les entreprises dans leur globalité, tant au niveau de leurs pratiques opérationnelles que de leurs produits et services vendus et de leurs relations avec les acteurs qui gravitent autour d’elles pour créer des synergies

Partage

La contribution à des causes d’intérêt général à travers différents mécanismes de partage élaborés sur les fonds

Pour les souscripteurs qui le souhaitent, Meeschaert Amilton AM propose un travail sur mesure en amont : un cahier des charges ISR est rédigé conjointement avec le souscripteur fondateur, afin que les critères d’exclusion et d’intégration positive du fonds correspondent plus précisément à ses propres attentes. La panoplie des d’outils appliqués à la sélection extra-financière des émetteurs est donc évolutive